Atrás hay relámpagos
Julio Hernández Cordón

Sole et Ana sont des esprits libres. La nuit, elles prennent possession des rues de San José à vélo et y insufflent la fraîcheur d’une jeunesse libre et insouciante. Elles s’imaginent conductrices de taxi et jouent avec les vieilles voitures abandonnées dans le jardin de la maison de la grand-mère. Mais leur amitié sera mise à l’épreuve lorsqu’elles découvrent une surprise dans le capot d’une des voitures. Fin de l’insouciance.

 

X