Blanco en blanco
Théo Court

Patagonie. Un propriétaire de terres volées aux Amérindiens Onas charge le photographe Alfredo Castro de tirer le portrait de sa fiancée mineure, avant un mariage qui se fait attendre. Cette expérience l’obligera à immortaliser le massacre des Onas, à la cosmogonie envoûtante, dans un paysage où le blanc de la neige recouvre les corps et visages de ces victimes de la violence des colons. Présenté à la Mostra de Venise de 2019.

X