Ciné-conte

Un spectacle ponctué d’intermèdes cinématographiques comme autant d’interludes visuels mettant à l’honneur le projet 68 voces, 68 corazones : série de contes indigènes mexicains racontés dans leurs langues d’origine et adaptés au cinéma d’animation. Six courts-métrages ont été choisis pour raconter les origines du monde en langues Huichol, Tseltal, Matlatzinca, Mazateco, Seri et Tojono O’otam.

68 voces, 68 corazones a été créé par Gabriela Badillo / COMBO et soutenu par CANAL ONCE, SECRETARÍA DE CULTURA – INALI, CDI.

Âge conseillé : tout public Durée : 50’ min. approx.

 

Les lucioles qui embellissent les arbres

Mexique | 2015 | 1:05”

Conte en langue Matlatzinca de la tradition de San Francisco Oxtotilpan dans l’Etat de Toluca qui récupère la tradition du jour de San Pedro selon laquelle les gens accompagnés de lucioles prennent soin des arbres pour qu’ils portent leurs fruits.

 

L’origine du soleil et de la lune

Mexique | 2015 | 1:05”

Conte en langue Tseltal de la tradition orale de Altos de Chiapas. Il était une fois un enfant qui, convaincu de ne pas appartenir à ce monde, monta au firmament. Il dit à sa mère de ne pas pleurer car ils continueraient à se voir. Elle serait la lune et lui le soleil.

 

L’origine de la terre

Mexique | 2015 | 1:05”

Conte en langue Seri de Punta Chueca, Sonora. Les Seri racontent que Caguama, la tortue la plus grande du monde, fut le seul animal qui arriva à toucher le sable du fond de la mer. Elle en prit un peu pour créer la terre.

 

L’origine de l’arc-en-ciel

Mexique| 2015 | 1:05”

Conte en langue Mazateco del Norte, Oaxaca. Selon la tradition orale des Mazateco, un homme chagriné par sa nudité demanda de l’aide à un éclair qui brillait dans le ciel. L’éclair lui offrit sept couleurs, et c’est ainsi que l’arc-en-ciel apparaît après la tempête.

 

Le premier lever du soleil

Mexique | 2015 | 1:05”

Conte en langue Huichol ou wixárika de Jalisco. Les Huicholes ou Wixáritari racontent que pendant leur première partie de chasse sur la colline, un cerf se livra volontairement aux ancêtres pour se transformer en peyote et la lune offrit son fils pour donner naissance au soleil et au premier lever du soleil.

 

El origen de las mariposas y la chaquira

Mexique | 2015 | 1:05”

Conte en langue tojono o ́otam de Cumarito, Sonora. Les Tojono racontent qu’il y a longtemps, le Frère Aîné commença à modeler tous les êtres vivants. Quand il conçut l’homme, il n’avait plus qu’une couleur, alors il cousit les restes de boue peinte pour créer la chaquira, la perle de verre pour décorer les vêtements et les papillons qui réjouissent notre planète.

 

Les films seront projetés sans sous-titres français ; la musique de ces langues inconnues, le langage des images et les histoires de la conteuse Chiky guideront les spectateurs dans la découverte de ces récits venus d’ailleurs.

 

Gladys Corredor, Chiky aime raconter des histoires pleines d’enchantement. Elle est convaincue que la puissance de la parole peut améliorer le monde. C’est pourquoi elle fait vivre des récits qui amusent le cœur et l’esprit.

X