Corações sujos / Cœurs sales
Vicente Amorim

En 1945, le Japon capitule, marquant ainsi la fin de la Seconde Guerre mondiale. Au Brésil, un groupe de nationalistes japonais immigrés refuse toutefois de croire à la défaite, pure invention de la propagande américaine, selon eux. Seuls quelques-uns acceptent la vérité et sont persécutés et même assassinés par leurs compatriotes. Le film narre cette histoire à travers les yeux de l’épouse de l’un d’eux, assistant impuissante à la métamorphose de son mari qui, d’un ouvrier travailleur, va devenir un fanatique.

 

Une immersion dans un Brésil inhabituel. Un film qui souligne les réalités multiculturelles d’Amérique latine.

 

Le film est proposé en collaboration avec le Musée d’ethnographie de Genève.

 

X