El corazón de Jesús
Marcos Loayza

Jesús Martínez, la soixantaine, est employé de l’État. À la suite d’un infarctus et une facture hospitalière exorbitante, il se retrouve dans une impasse financière. Sa femme l’ayant quitté en vidant tout son compte, il ne trouve d’autre solution que celle d’emprunter l’identité d’un malade diagnostiqué d’un cancer en phase terminale. Mais rien ne se passe comme prévu… Le troisième long-métrage du réalisateur bolivien Marcos Loayza, après Cuestión de fe (Bolivie, 1995) et Escrito en el agua (Argentine, 1998), nous emmène au cœur de La Paz, dans cette comédie satirique décrivant les travers du système de la santé publique, et les péripéties des malades de la classe la plus déshéritée de cette société. Plaisir visuel et musical : le film se déroule en cinq volets rythmés par des chansons interprétées par l’artiste espagnol Ismael Serrano.

Ce film a été amplement récompensé en 2004. Parmi les plus importants : Prix spécial du Jury au Festival de Cinéma de Bogota, Prix à la Meilleure actrice au festival International du Film de Monaco, et Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleure actrice et Meilleur scénario au Festival ICARO (Guatemala).

 

X