Estopô Balaio
Cristiano Burlan

Dans l’État de São Paulo, la commune de Jardim Romano connait depuis 10 ans des inondations régulières. Oubliée par les autorités, en 2010, la population est restée submergée et isolée pendant trois mois. Les eaux continuent d’envahir les maisons, les rues et de dévaster le quotidien des habitants, obligés à réinventer leur propre vie, à créer des nouvelles perspectives de survie et de ré-existence. L’art vient alors se relier à ce processus: il y a 6 ans, un projet de théâtre communautaire se met en place pour permettre à la population – notamment aux plus jeunes – de trouver une narration de leur propre vie dans ces conditions. Dans le suivi de ce pacte théâtral, Cristiano Burlan réalise un documentaire de la survie, habité du lyrisme que seul dégage une caméra honnête dont l’intention est de révéler l’autre. Un autre à l’état brut, car, si résister c’est mourir, ne pas résister c’est disparaître.

X