La importancia de llamarse Satya Bicknell Rothon
Juliana Khalifé Ponce

Satya Rothon Bicknell est née en décembre, a les yeux clairs de sa maman, n’est pas encore consciente de son existence, ni de l’agitation qu’elle crée en Équateur. C’est que Satya n’existe pas complètement d’un point de vue légal, car Satya a deux mamans. Pour Helen et Nicky, la petite fille est un élément fondamental de la famille qu’elles ont choisi de construire ensemble, et naturellement elles veulent pouvoir décider toutes deux de son avenir. Face au vide juridique, Helen et Nicky se lancent dans une action publique, qui se transforme en un combat en quête de liberté et de reconnaissance, confirmant ainsi que l’intime est toujours politique. Un regard discret d’une femme sur des femmes, un récit nécessaire et d’actualité.

 

 

X