Llevate mis amores
Arturo González Villaseñor

Le Mexique et les États-Unis partagent une des plus grandes frontières au monde. Au-delà de cette séparation: le rêve américain, celui du Nord. Chaque année, des milliers de migrants, venus de toute l’Amérique du Sud, transitent par le Mexique, dernier pays avant leur destination finale. Beaucoup traversent la frontière juchés comme ils peuvent sur un train que tous surnomment “La Bestia”. C’est le long de ce trajet qu’ils rencontrent les “Patronas”, un groupe de femmes de la région qui, depuis 1995, préparent tous les jours des repas chauds qu’elles lancent aux migrants lors du passage du train. Un formidable et émouvant documentaire sur le don de soi et l’entraide désintéressée. Une lueur d’espoir dans un monde impitoyable.

 

X