Mataram meu irmão/They killed my brother
Cristiano Burlan

Le titre ne laisse pas planer le doute. Dans ce docu- mentaire, il s’agit bien d’un épisode de la vie du réa- lisateur brésilien Cristiano Burlan. En 1986, âgé d’à peine 9 ans, il s’installe avec sa famille à São Paulo, dans un des quartiers les plus dangereux de la ville: Capão Redondo. Un endroit qui causera, plus ou moins directement, la mort du père et de la mère de Cristiano, puis de son frère, assassiné en 2000, comme si les destins des membres d’une famille dépendaient les uns des autres. Le réalisateur revient sur ce dernier épisode tragique: un moyen pour Cristiano Burlan de se rapprocher de son frère dis- paru, sans tomber dans la résilience ou dans la sublimation freudienne. Des gens proches de la victime confient à la caméra leurs émotions, leurs idées de la mort et de la vie. Généreux.

Ce film a été le grand gagnant du Festival de documentaires É Tudo Verdade 2013, remportant les prix du meilleur film délivrés à la fois par le jury officiel et par la critique. Ce film a également obtenu le prix du meilleur documentaire de l’année au 40e Festival SESC de Melhores Filmes ainsi que le Prêmio do Governador do Estado de São Paulo en 2013.

 

X