Naomi Campbel
Nicolás Videla

Yermén est une transexuelle trentenaire vivant dans le quartier emblématique La Victoria, à Santiago. De jour, elle vit de cartomancie à distance. La nuit, elle déambule sous l’effet de l’alcool dans les rues de son quotidien, qu’elle immortalise en images d’amateur. Ses voisins la suspectent d’être une sorcière. Yermén désire changer de sexe, mais n’a pas les moyens de réaliser son rêve. Entre dérives urbaines, préjugés et un peu d’amour, Yermén, dans le ventre d’un grand arbre, nous raconte son histoire de quête d’identité. Une identité mise à l’épreuve par une société ayant du mal à la concevoir comme une construction per- sonnelle et non biologique, une société biaisée par ses frustrations et ses fantasmes. À la croisée du documentaire et de la fiction, Naomi Campbel aborde singulièrement les stéréotypes de beauté et le culte de la célébrité.

 

X