No vazio da noite / The Loneliness Night
Cristiano Burlan

« Il y a des gens qui aiment fort. L’amour change tout, l’amour incommode, l’amour c’est de la baise »: Cristiano Burlan ouvre ainsi son poème nocturne et urbain No vazio da noite. Tourmenté par des pensées insomniaques qui le conduisent à un voyage intérieur vertigineux, un homme déambule dans les rues d’une métropole. Après une journée noyée dans les mots, une femme glisse dans le vide de la nuit de São Paulo. À l’écran défilent les fragments de souvenirs. Fragments d’une vie possible. La nuit invite le couple dans un chemin sans retour. Dans l’oeuvre la plus récente de Burlan, le musicien, le père (interprété par Jean- Claude Bernardet), l’insomnie, le pianiste, le rêve et la mélodie sont simultanément personnages et atmosphère. Comment fuir ce paysage qui berce et protège, mais déchire aussi?

X