Workers
José Luis Valle

Un couple séparé de longue date. Depuis 30 ans, Rafael est balayeur dans la même usine d’ampoules électriques. À la veille de sa retraite, il découvre qu’il n’aura aucune pension, car son patron a profité de son statut d’immigrant clandestin pour ne jamais rien lui verser. Lidia, elle, est employée d’une vieille Mexicaine qui n’a d’yeux que pour sa chienne, à qui elle finira par léguer sa fortune. Rien ne change, à ceci près que la patronne est désormais une chienne. Dans une société qui se dit ostensiblement égalitaire, sans soulever de polémique, un point de vue politique qui scrute le monde de la division du travail avec un humour délicieux. Scènes méticuleuses aux atmosphères choisies.

Première œuvre de fiction présentée à la Berlinale 2013 (Panorama). Sélectionné au Festival du Film de Los Angeles 2013 et au Festival International du Film de La Rochelle. Il a remporté le premier prix (« El abrazo ») au Festival du Film Latino de Biarritz.

 

X